Salon Maison & Objet - Paris Villepinte

05-09 septembre 2008
www.maison-objet.com

Perméable en toute logique au climat économique nerveux, le salon de rentrée parisien demeure une place forte internationale de la créativité, ressort essentiel de la consommation. De nouveaux exposants continuent d’infiltrer une offre toujours dense. Le pôle outdoor confirme sa pertinence un an après son lancement. Présenté dans le hall 7, il a constitué l’événement majeur de cette deuxième édition 2008 de Maison & Objet. La qualité des nouvelles propositions produits, notamment de la part de nouveaux entrants dans ce marché, confère dorénavant à ce salon un leadership indéniable en matière de créativité par rapport à son principal concurrent allemand (SPOGA).

Certes la fréquentation a chuté de 6,2 % (vs septembre 2007), reste que la manifestation a drainé 27 414 professionnels étrangers sur un total de 69 060 visiteurs. La motivation des présents ne peut qu’influer sur la qualité des contacts enregistrés par les exposants. Prescripteurs comme acheteurs viennent traquer l’inédit, les uns pour enchanter, les autres pour séduire. Les référencements subtils ne sont plus seulement réservés à une élite. Les distributeurs en sont bien conscients, témoin, le remarquable catalogue Crozatier 2008-2009, dans lequel, pour la seconde année, l’enseigne (63 magasins) s’est offert la caution de Vincent Grégoire, tendanceur au bureau de style Nelly Rodi.
« Scènes d’Intérieur » fête ses vingt ans et affirme son rôle de fédérateur de créativités. Certains de ses ex-exposants ont migré vers des halls précisément en phase avec leur cœur de métier. A contrario, d’autres ont rallié l’enceinte de « Scènes d’Intérieur » à l’instar de Moissonnier (www.moissonnier.com). Chacun des pôles du très vaste salon recèle une offre à explorer méticuleusement. Doté d’un contingent d’exposants très créatifs (parfois embusqués sur des espaces réduits), le hall 6 accueillait trois podiums de meubles vintage, ambassadeurs de l’exposition « Prisunic & le design » présentée à la galerie VIA.

Les nouveaux venus étrangers confirment l’attractivité de Paris. Parmi ceux-ci, l’éditeur italien Secondome présentait de spectaculaires cloches de verre imaginées par Fabrica (01). La jeune Allemande Alexa Lixfeld conçoit des poteries à l’irrégularité revendiquée (02).

Granulations de la matière, traces de moulage ou accidents de cuisson participent à la singularité de l’objet. Sur le thème de la personnalisation, Moaroom lance Incomplete (03), système d’étagères à terminer soi-même avec des éléments trouvés dans la nature. Le conditionnement à plat limite l’impact du transport. La démarche s’accompagne d’une jolie formule : « Nous donnons forme aux objets que nous créons, et en retour ils nous forment ». Le Rest Pillow (04) de Design House Stockholm invite à composer au sol son aire de repos avec des coussins inspirés des anciens bâtiments de brique du ghetto de Varsovie. Néanmoins, une trop grande liberté d’agencement peut dérouter l’utilisateur… Ainsi Lunatic Construction, dont le credo initial consiste à offrir toute latitude dans l’assemblage de ses LunaBlocks©, étend son concept à des modules (étagères par exemple) déjà finalisés (05). 

Louable est la prise en compte, voire l’anticipation, par les créateurs et/ou les industriels de l’évolution des comportements. Cela va d’un souci de consommation durable à la volonté d’optimiser un habitat urbain souvent exigu en passant par l’intégration de la nature dans l’agencement intérieur. A partir de polyéthylène recyclé en feutre, le Belge Buzzispace conçoit des cloisons mobiles, idéales pour segmenter l’espace et offrir une isolation acoustique en appartement comme en bureau paysagé (06). La marque britannique Joseph Joseph lancée en 2002 par les jumeaux Richard et Antony Joseph s’est spécialisée dans les produits futés et gain de place pour cuisine à petits placards (07). Et même le Belge Aquamass plie ses baignoires de luxe aux exigences des espaces réduits et des économies d’eau avec un modèle Small One (www.aquamass.com).

Démarche alternative intéressante dans la course aux nouveautés, Artelano a fait le choix de revisiter ses collections existantes avec des revêtements inattendus (08), en particulier le tissu Cork Design fabriqué à partir d’écorce de chêne liège (09). Autre débouché pour l’industrie du liège, le mobilier pour enfant imaginé par La Maison de Lena (10).

Cette jeune marque s’emploie à vivifier des entreprises artisanales françaises : après le rotin en Normandie, le liège dans les Landes. L’imagination ennoblie la matière, l’utilitaire devient source de création. Ainsi le Britannique Andrew Tanner décline les plateaux d’emballage de fruits en céramique (11) et en silicone (www.modestudio.co.uk). Une quête de simplicité qui conduit à retrouver l’usage des premiers outils, voir la pierre à aiguiser et concasser Homo Sapiens d’Eno (12)…

Destinée à inviter le végétal dans l’habitat, la collection Mobilier cultivé de Compagnie s’étend avec la Table-Pot d’Adrien Gardère (13). Parce qu’ils souhaitaient réveiller le potentiel de la terre cuite, les Italiens Mauro Canfori et Emanuela Destro créaient Teracrea en 2002 (dans le giron du groupe Deroma depuis 2006). Mission accomplie grâce à la collaboration de designers comme Ronan et Erwan Bouroullec ou Tomas Alonso qui apportent des solutions séduisantes de pots tuteurés pour l’aménagement des terrasses (14) (15) (16).

La visibilité offerte aux Ateliers d’Art de France (www.ateliersdart.com) au sein du salon est un heureux rappel du champ ouvert par la conjonction de la création, de l’excellence et du patrimoine. Les pièces exposées en témoignent (17)… Talents, le concept store récemment ouvert par les Ateliers d’Art rue Scribe, s’en fait un nouveau relais auprès du grand public.

La pérennité des savoir-faire se nourrit de croisements fructueux parfois inattendus. Comme la belle surprise de découvrir la chaise en bambou lamellé de Konstantin Grcic (18) réalisée dans le cadre du programme Taiwan Crafts & Design, soutenu à la fois par le National Taiwan Craft Research Institute et le Taiwan Design Center. Pris de passion pour l’artisanat de Murano, l’Américain Caleb Siemon s’est immergé parmi les verriers de l’île pendant deux ans, avant de revenir monter son atelier en Californie (19).

Après ses objets en métal réalisés en Inde selon l’art du bidri, Enki se tourne vers le damasquinage de Meknès avec de petites lampes dont le succès traduit sans doute la quête de lumière (20). Antoinette Parrau, sortie il y a quatre ans des Beaux-Arts de Rennes, utilise celle-ci comme un matériau (21). Sylvie Coquet lui fait souligner les subtilités de la porcelaine délicate de son Nid insolite (22).

Saazs l’intègre comme un élément constitutif de ses objets en verre éclairant, un principe développé avec Saint-Gobain Innovations (23). Chez Dix Heures Dix, Catherine Grandidier accompagne son travail sur les luminaires d’une recherche sur les variations chromatiques (24).

De la lumière au cosmos… Avec les reliefs lunaires du plat Moon (25) chez le Danois Normann Copenhagen ou la version noire de Galactica d’Arik Levy (26) pour le Turc Gaia&Gino. Selon sa sensibilité, on verra une carte du ciel ou le plan de métro d’une mégalopole dans les motifs de la collection signée Andrée Putman (27) chez Périgot ; une première collaboration sous le signe du beau et utile, en l’occurrence des accessoires pour le marché et le voyage. Autre travail sur les objets du quotidien, avec celui auquel Bodo Sperlein s’est prêté pour la salle de bains – souvent délaissée par la création – en partenariat avec la société britannique Blisshome (28).

Cette fois dans le pur esprit des arts décoratifs, Jean Boggio exprime toute sa sensibilité avec ses objets et mobiliers en porcelaine directement inspirés de son travail ornemental d’orfèvre (29). Quant à Stéphane Plassier, l’influence de son métier de styliste de mode se retrouve dans les créations réalisées par Henryot & Cie (30).

Depuis 1867, cette manufacture perpétue et vivifie son savoir-faire dans les Vosges. Du beau travail made in France, où se range Duvivier avec sa série de poufs Grappe (31) de dimensions variées à combiner à loisir tout comme le canapé Coach totalement modulable à partir d’assises assemblées par des aimants. Pour Désio, Didier Versavel, avec un souci d’élégante ergonomie, revoit le rocking-chair en version rembourrée à assembler en tête-à-tête pour la conversation (32).

Par curiosité et complicité, les tenants de deux univers créatifs différents s’aventurent à les croiser à l’instar des Tsé Tsé avec Astier de Villatte (33). Vanessa Mitrani et Elise Lefebvre conjuguent leur matériau de prédilection respectif, le verre (34) et la céramique (34bis). Elles signent de concert des productions oniriques où les animaux flottants de l’une investissent les aquariums de l’autre. Pour sa part, le porcelainier Virebent présente d’étonnantes « Curiosités et vanités » (www.virebent.com).

Les concepts oubliés ou dépassés revivent grâce à l’œil des designers, comme le papier peint panoramique chez Domestic (35). Arzu Firuz transcende les sols plastiques souples avec sa sensibilité moyen-orientale et grâce à la confiance de Polystyl (36). Un accompagnement exemplaire puisque l’industriel s’est rapproché de ce talent atypique en le découvrant au cœur d’un repérage de Nelly Rodi lors de Maison&Objet en septembre 2006.
En marge de ces vocabulaires très personnels à inscrire en petite touche dans l’habitat, le Suisse Philipp Plein (www.philipp-plein.com) déploie un univers global et théâtralisé en jouant sur les styles revisités. Présent sur tous les continents, mais pour la première fois au salon, Christopher Guy fait réaliser par les 1400 artisans de ses ateliers de Java un mobilier inspiré des grands ébénistes français des années 1930 et 1940. Ses lignes ornementales s’intègrent dans les codes domestiques du monde entier chez des maîtres de maison en quête d’une affirmation sociale (37).

Le rendez-vous est désormais établi avec l’outdoor dans le hall 7 en septembre. Les codes de l’intérieur colonisent l’extérieur avec du composable chez l’Allemand Fischer Möbel (38) ou le Hollandais Design 2 Chill (39). Blofield, société néerlandaise créée depuis peu, présentait même une gamme de Chesterfield gonflables (40), dont l’endurance aux intempéries et à l’usage du matériau (PVC) restent à vérifier.

Avec la sophistication de l’aménagement extérieur, les fabricants de textile outdoor prennent une importance croissante. Les éditeurs y sont même convoqués, ainsi Lafuma fait appel à Dominique Picquier depuis l’été dernier (41). Pour la première fois, l’Italien Missoni s’exposait sur ce hall avec ses textiles colorés (42).

Le transalpin Emu (43) comme les Français Fermob (44) et Georges Raimbaud (45), spécialisés tous les trois dans le travail du métal, offrent de multiples déclinaisons chromatiques.

Le tressage synthétique, largement développé depuis des années et copié par tous les Asiatiques présents à SPOGA, suscitait des interrogations quant à ses alternatives… B&B Italie Outdoor régénère, de ce point de vue, cette technique avec les créations de Patricia Urquiola, qui livre ses dernières créations évoquant de délicats ouvrages de dames (46) (46bis) (46ter).

Hémisphère Editions fait son entrée à Maison&Objet et réveille la résine tressée avec d’heureuses associations de couleurs. Ce mobilier, conçu pour être aussi pratique, est griffé par François Combaud et Thibault Desombre (47). Remarquable également par son esthétique et son confort, la collection Pebble (en résine tissée sur aluminium) des frères Bouroullec (48) qui signent une première collaboration avec Tectona, nouvel entrant sur le salon.

Coup de fraîcheur sur le teck chez le Britannique Gloster (49) qui le travaille laminé mis en forme et dont le rendu conjugue finesse, solidité et qualité. Son compatriote Lister 1883 (50) (50bis) contribue aussi au renouvellement de l’offre dans cette essence.

Le Belge Tribu délivre avec régularité une offre appétissante comme la table au plateau de céramique et piétement acier de Piergiorgio Cazzaniga (51).
En marge de l’assise abritée signée par Jean-Marie Massaud pour B&B (52), l’offre en chaise longue associée à un parasol individuel se multiplie (53) (54) (55), y compris sur un registre futuriste et spectaculaire avec le concept suédois Wave (56) qui a déjà séduit à Dubaï… Les parasols classiques sont aussi gagnés par une  créativité qui se débride à en juger par l’offre chez le Belge Sywawa (57) et l’Autrichien Viteo (58).

Marie-Catherine Dolhun avec Gérard Laizé, Directeur général du VIA

 

Légendes photos

(01) Glass « Martians », création Becka Citron / Fabrica, Secondome - www.secondome.eu
(02) « Rough concrete bowls », création Alexa Lixfeld - www.alexalixfeld.com
(03) Bibliothèque « Incomplete », Moaroom - www.moaroom.com
(04) Coussin « Rest Pillow », création Linnea Blomgren, Design House Stockholm - www.designhousestockholm.com
(05) Modules « LunaBlocks© », création Thierry Nahon et Philippe Landecker, Lunatic Constrution - www.lunaticconstruction.com
(06) Paroi mobile « Buzzizone », Buzzispace - www.buzzispace.com
(07) Ustensiles emboîtables « Nest 5 », création Richard et Antony Joseph, Joseph Joseph - www.josephjoseph.com
(08) Bridge « Daytona » recouvert de velours, création Olivier Gagnère, Artelano - www.artelano.com
(09) Fauteuil « Nolly » recouvert du tissu de liège de Cork Design, création Daniel Ezan, Artelano - www.artelano.com
(10) Chaise « Dinosaure Pop Cork » en liège aggloméré moulé, création Sophie Zaessinger et Pierre Maffi, La Maison de Lena - www.lamaisondelena.fr
(11) Plateau à fruits « Crate » (céramique), création Andrew Tanner, Andrew Tanner Design - www.andrewtannerdesign.co.uk
(12) Pierre à aiguiser et concasser « Homosapiens », création Marie Garnier, Eno - www.enostudio.net
(13) « Table-pot », création d’Adrien Gardère, Compagnie - www.editioncompagnie.fr
(14) Système de vases cylindriques « Treille », création Ronan & Erwan Bouroullec, Teracrea - www.teracrea.com
(15) Pots en terre cuite « Greenroom », création Tomas Alonso, Teracrea - www.teracrea.com
(16) Série de pots suspendus « Family-Pot », création Mauro Canfori, Teracrea - www.teracrea.com
(17) Lustre « Lunes », coupelles et boules en verre soufflé par Patrick Crespin (maître verrier), conception et réalisation technique assurée par Ombre Portée - www.ombreportee.com
(18) Chaise en bambou « 43 », création Konstantin Grcic, Taïwan Crafts and Design - www.tdc.org.tw
(19) Vase en verre soufflé, création Caleb Siemon - www.calebsiemon.com
(20) Lampes « Cristal », création Jean-Michel Mazenc, Enki - www.enki-design.fr
(21) Châssis réflecteur blanc plissé, création Antoinette Parrau - www.erwanetantoinette.fr
(22) « Nid insolite », création Sylvie Coquet, Feeling’s Sylvie Coquet - scoquet@wanadoo.fr
(23) Objet lumineux « Flying Dots », création Christian Biecher, Saazs - www.saazs.com
(24) Applique tableau « Illico RVB », création Catherine Grandidier, Dix Heures Dix - www.dixheuresdix.com
(25) Plat « Moon”, création Matthias Demacker, Normann Copenhagen - www.normann-copenhagen.com
(26) Plat « Galactica black”, création Arik Levy, Gaia & Gino - www.gaiagino.com
(27) Chariot à roulettes « Bio Techno », création Andrée Putman, Périgot - www.perigot.fr
(28) Accessoires pour la salle de bains, création Bodo Sperlein, Blisshome - www.blisshome.co.uk
(29) Commode « Power Flower » en porcelaine, création Jean Boggio et Franz - www.jeanboggioforfranz.com
(30) Méridienne « Sirène », création Stéphane Plassier, Henryot & Cie - www.henryot-cie.fr
(31) Poufs « Grappe », création Bruno Lucas, Duviver – Zoltan - www.duvivier.fr
(32) Fauteuil « Talk », création Didier Versavel, Désio - www.desio.com
(33) Meuble « Traversants », création Tsé Tsé, Astier de Villatte - www.astierdevillatte.com
(34) « Building », collection Aquarius, création Vanessa Mitrani - www.vanessamitrani.com
(34bis) « Hippo et croco », création Elise Lefebvre - www.elise-ceramique.com
(35) Papier peint panoramique « Pastorale », création Pierre Marie, collection The New Domestic Landscape, Domestic - www.domestic.fr
(36) Set de table, création Arzu Firuz - www.arzu-firuz.com
(37) Table de repas, Christopher Guy - www.christopherguy.com
(38) « Composable Univers », création Wolf Udo Wagner, Fischer Möbel - www.fischer-moebel.de
(39) « Composable Zero », Design 2 Chill designed by Arcato - www.design2chill.com
(40) Canapés « Inflatable 2-Seater », création de Jeroen van de Kant, Blofield - www.blofield.com
(41) Fauteuil « Orson », revêtement motif monogramme de Dominique Picquier, Lafuma - www.lafuma.com
(42) Méridienne, Missoni - www.missonihome.com
(43) Emu - www.emu.it
(44) Bancs « Origami », création Harald Guggenbichler, chaises « Facto, création Patrick Jouin, table « Cargo », Fermob - www.fermob.com
(45) Chaises, Georges Raimbaud in/outdoor - www.resistub.com
(46) Fauteuil « Crinoline », création Patricia Urquiola, B&B Italia Outdoor - www.bebitalia.com
(46bis) Canapé « Canasta », création de Patricia Urquiola, B&B - www.bebitalia.it
(46ter) Fauteuil « Canasta », création de Patricia Urquiola, B&B - www.bebitalia.it
(47) Chaise longue « Sol et Um », création François Combaud et Thierry Desombre, Hémisphère
Editions - www.hemisphere-editions.com
(48) Ligne « Pebble », création Ronan et Erwan Bouroullec, Tectona - www.tectona.net
(49) Chaise longue « Elan » en teck formé, création Axel Enthoven, Gloster - www.gloster.com
(50) Chaise longue « Palms », Lister 1883 - www.listerteak.com
(50bis) Sofa, Lister 1883 - www.listerteak.com
(51) Table « Essentiel », création Piergiorgio Cazzaniga, Tribu - www.tribu.com
(52) Assise abritée « Springtime », création Jean-Marie Massaud, B&B Italia Outdoor - www.bebitalia.com
(53) Chaises longues et ombrelles, Ego - www.egoparis.com
(54) Chaises longues et ombrelles « Summer Cloud », Dedon - www.dedon.de
(55) Chaise longue et parasol « Rimbou », Umbrosa - www.umbrosa.be
(56) Hamac et parasol « Wave », création Erik Nyberg et Gustav Ström - www.wave.st
(57) Parasol « Breezer », création Davy Grosemans, Sywawa - www.sywawa.be
(58) Parasol « Sunshade », création Structurelab, Viteo - www.viteo.at