FREN

JEAN-PAUL BATH
Directeur Général du VIA

Biographie

LETTRE DE L'INNOVATION

Consultez-la

INFOS PRATIQUES
Galerie VIA

120, avenue Ledru Rollin
75011 Paris
Métro : Gare de Lyon / Ledru Rollin

Horaires :

lundi-vendredi : 9h30-18h30

SUIVEZ-NOUS SUR...
  • Facebook
  • Twitter

VIA Design 2008

VIA a reçu mission par les Industriels français de l’ameublement et le Ministère de l’Industrie de promouvoir et de valoriser l’innovation dans le domaine du cadre de vie. Dans ce contexte, l’innovation est considérée sous toutes ses formes. En tout premier lieu sur le plan sociétal, par la prise en considération des facteurs d’évolution de notre société qui influencent l’adaptation des produits existants ou la conception des produits à venir, dans la mesure où ces facteurs agissent sur les comportements humains, individuels ou collectifs.

Les mobiliers et objets qui composent notre environnement sont ici considérés comme des accompagnants naturels de nos gestes, de nos mouvements, de nos déplacements. Les nouveaux matériaux et technologies, ainsi que les procédés de fabrication artisanaux ou industriels, constituent le second fondement de l’innovation.
En effet, depuis le début de l’ère industrielle, les progrès dans ces domaines ont toujours permis d’ouvrir et de développer de nouveaux champs de création. Enfin, les facteurs culturels de l’époque sont source d’innovation puisqu’ils provoquent de nouveaux courants d’impulsion, donnent du sens aux choses et marquent le temps dans le continuum historique de la création. C’est sur cette base que VIA agit comme révélateur des jeunes talents.
La sélection des projets soutenus par VIA en est l’expression puisqu’elle s’opère suivant les fondamentaux du design : la pertinence conceptuelle, l’innovation technologique, l’exemplarité de la démarche sociale et environnementale, l’originalité esthétique et la faisabilité industrielle. Dès lors, VIA finance, avec le soutien du CODIFA, du FCBA et des CRITT Île-de-France, le prototypage des projets. Au-delà, VIA accompagne le designer durant le développement de son projet et le met en relation avec les industriels, éditeurs ou distributeurs susceptibles de le diffuser.
De ce fait, les « Aides à la Création » qu’apporte VIA, dès l’école aux étudiants de fin de cycle puis aux jeunes professionnels représentent un atout majeur pour faire connaître les talents de demain.
Depuis sa création il y a 28 ans, VIA a financé 414 projets et attribué 65 bourses de recherche.


Gérard Laizé - Directeur Général VIA.

La Carte Blanche : Jean Louis Frechin "Interface(s)"

Dans la maison, les objets de notre confort quotidien cohabitent avec des objets technologiques performants, complexes et parfois envahissants. À terme, les nouveaux dispositifs issus de l’informatique sont appelés, grâce à la convergence qu’autorise le numérique, à remplacer tous les objets électroniques que nous connaissons – chaîne hifi, télévision, téléphone, radio – . Ces objets informatiques sont connectés à des réseaux et proposent une grande variété de services. On nous promet, désormais, pour demain un « environnement intelligent » pour la maison, grâce à l’omniprésence des réseaux. Avec lui, les appareils futurs et à venir s’interconnecteront pour former un « internet des objets ». D’aucuns proposent des objets spécifiques, relativement intrusifs, visibles et complexes ; d’autres penchent à l’inverse à enfouir machines et réseaux pour fabriquer des espaces connectés ou plus rien de ce qui se passe ne serait visible (informatique pervasive). Ces propositions technologiques intègrent assez peu les facteurs humains; elles présentent un risque de perte de compréhension et de contrôle des technologies qui devraient pourtant nous aider à mieux vivre. Il nous semble important de proposer d’autres scénarios, qui incarnent et représentent de façon visible les services numériques. Il nous paraît également primordial d’inscrire les technologies numériques dans les contextes intimes, affectifs et spatiaux de l’habitat. Enfin, il est vital de voir et de comprendre les dispositifs qui nous entoureront pour se les approprier, pour inventer d’autres usages et pour identifier les risques possibles. A partir de ses enjeux, le projet « Interface(s) » propose un “métissage” des nouvelles technologies relationnelles et d’objets légitimes dans la maison : mobiliers, éléments de décoration, de confort, d’éclairage, etc. Ces objets deviennent ainsi supports ou diffuseurs de services en ligne. Ils incarnent des interfaces visibles et amicales de relations entre les personnes, dans la pratique des loisirs numériques, avec les services de communication et avec les dispositifs de confort disponibles dans une maison. Ces “objets relationnels” sont des matérialisations discrètes, douces, émotionnelles et diffuses des potentiels offerts par les technologies de l’information et de la communication. Une telle approche constitue une proposition autant qu’un enjeu d’innovation pour les créateurs de services et pour les industriels des technologies et de l’habitat.

Wanetkight M - dessiner la lumière
Wanetlight est une suspension lumineuse, composée de 25 chandelles en verre soufflé. Elles dessinent une matrice lumineuse tridimensionnelle. Des gestuelles naturelles commandent la modulation de la lumière et composent des volumes lumineux. Ce dispositif est prétexte à explorer de nouvelles relations aux objets permises par les technologies. Il introduit une nouvelle forme de manipulation et de simplicité dans la pratique des produits électroniques. Wanetlight est composé d’un maillage de 5x5x5 LEDs selon les 3 axes. Cette disposition construit un objet-écran tridimensionnel lumineux. Chaque LED est pilotable individuellement, ce qui permet de dessiner toutes sortes de compositions lumineuses dans l’espace. La commande est composée d’un émetteur à radio fréquence et de capteurs accéléromètres et gravitatiomètres qui permettent de piloter les LEDs par des gestes.

Wadoor Up - porte-écran
WaDoor est une proposition d’écran-objet pour la maison et les espaces publics. C’est une porte qui devient écran. Cet écran basse technologie est réalisé en feuille de papier électroluminescent affichant 640 pixels. Cette porte est connectée à un logiciel qui permet de « post-produire » l’objet selon son propre usage et son environnement. Ce projet vise un double objectif. - proposer un « papier peint » numérique permettant d’afficher des informations ou des ambiances programmables en grand format. - construire des environnements personnels avec des ambiances, des motifs, dans une sorte de chorégraphie réactive et récréative. WaDoor est une porte-écran basse résolution en feuille électroluminescente. Il est composé de 16*40 modules « pixel EL » . Chaque lampe EL est pilotable individuellement, ce qui permet de dessiner toutes sortes d’informations et de motifs. Le système est interfacé avec un ordinateur pour charger les informations. Il est également relié à une interface gestuelle pour les interactions directes sur la porte.

Wasnahe ELA - Objet bavard
WaSnake est une étagère à la topologie configurable selon son espace et son inspiration. C’est également un objet numérique lumineux. C’est encore un dispositif de diffusion discret, permettant de diffuser selon ses choix des informations ou des adresses utiles ou futiles dans la maison.
- WaSnake permet de diffuser des SMS adressés au foyer.
- WaSnake propose des liens de présence et de communication légère entre foyers par chorégraphie lumineuse.
- WaSnake permet de diffuser des journaux lumineux issus de fil d’information RSS de son choix.
- WaSnake permet de représenter les tendances de consommation de la maison.
Un mode « matière numérique » prend le pas en cas d’inactivité et propose des chorégraphies lumineuses de son choix ou créer par soi etc. Ce dispositif repose sur deux objectifs:
- proposer un objet communiquant qui délivre une expérience discrète, fluide et plastique (matière numérique) dans le contexte de la maison.
- créer un objet hybride, multifonctionnel, à la fois physique et numérique.
WaSnake est en meuble accessoire en bois et en élastomère. Il accueille un cluster de LED en couleur et des diffusants optiques formant un écran. Le système est interfacé avec un ordinateur pour choisir et créer les informations et les canaux de communication souhaités. Il est également relié à une interface gestuelle par contact direct avec l’objet pour choisir différents affichages. Le logiciel de pilotage est composé d’objets logiciels autonomes (Widgets) liés à chacune des parties de l’étagère.

Waaz AL - support de la musique
Waaz est une étagère. Cette étagère est aussi un dispositif de diffusion audio et de gestion des fichiers musicaux numériques (MP3) connecté à un ordinateur. Waaz est également une alternative aux logiciels de gestion et de lecture de fichiers numériques. L’interface de choix et déclenchement de la musique est original, il n’y en a pas. En effet, la présence de CD audio ou d’étiquettes spécifiques commande ou stoppe la lecture de la musique choisie, la commande c’est la pochette. La matérialisation de l’univers et de l’image de l’artiste est assurée par un support physique. Appareil ou mobilier, chaîne hi-fi ou étagère, c’est un objet-interface qui comble l’écart entre la musique immatérielle et la musique stockée sur des supports physiques. Waaz AL est un meuble en bois. C’est également une chaîne audio connectée à un ordinateur. Elle accueille un amplificateur 2*30w, deux haut-parleurs basse médium, un système de communication à radio fréquence (Wifi) et une interface de détection à base de puces RFiD. Le système est interfacé avec un ordinateur qui stocke les fichiers MP3. Le logiciel de pilotage est composé d’objets logiciels autonomes (Widgets) qui permettent de fabriquer ses propres pochettes ou compilations et de les connecter au système.

Wapix YJMM - la photo - les images
La photo est devenue photos. Les flux, séries et séquences fabriqués par le numérique transforment la photo en images. Wapix YJMM est un duo de cadres « chronopictographiques ». Ces cadres exposent donc des moments et des lieux, des situations plus que des « instantanés ». Wapix JMYM permet le défilement d’images d’un cadre à l’autre dans une continuité. L’éloignement physique des visionneuses permet de régler la vitesse de défilement. Un éloignement plus important assure un défilement image après image. L’écran de diffusion des images est translucide, donnant à l’image la qualité d’un ektachrome numérique. Il est sensible à la lumière ambiante, donnant ainsi une plastique particulière et spécifique aux images, différant des écrans standards qui envahissent notre quotidien. Wapix YJMM dispositif de diffusion des flux photographiques composé d’écrans translucides, d’un système de rétro-éclairage et de capteurs de proximité destinés à transformer l’objet en interface de réglage. Les cadres vont puiser les images dans un ordinateur grâce à un réseau à radio fréquence (wifi). Le logiciel de pilotage est composé d’objets logiciels autonomes (Widgets) qui permettent de fabriquer ses flux de diffusion.

Les 10 Aides à Projet

Etagère Infinity de Samuel Accoceberry
« Infinity » permet d’adapter son étagère aux courbes et aux angles des murs grâce à ses lames de bois souples et résistantes, insérées dans un alignement de consoles. Une fois montée, elle présente une continuité visuelle libérée de points de rupture éventuels. « Infinity » est livrée à plat et montée par son utilisateur qui l’adapte aux impératifs de l’espace à équiper. Les deux composants – bois et métal étant dissociables, leur recyclage en est facilité.
Matériaux constitutifs : Bandes de contre-plaqué de bouleau, métal laqué
Dimensions : L. 150 (module pouvant être recoupé ou prolongé) x l. 35 x H. 7 cm
Prototypistes : Prototype Concept (bois), Cockpit (métal)

Luminaire Pull Over de Bina Baïtel
Bina Baitel a imaginé un luminaire intégrant dans la manipulation de sa forme le principe de sa variation lumineuse. « Pull Over » est réalisé à partir de bandes textiles lumineuses, entrecroisées à la base, puis juxtaposées verticalement jusqu’en partie haute. Une couche externe de silicone assure la tenue et l’opacité du cône ainsi formé. La partie interne est enduite d’une peau de silicone translucide. En retournant plus ou moins celle-ci vers l’extérieur, l’usager module l’intensité lumineuse et l’adapte aux besoins. Sa forme réversible et le traitement des fibres optiques permettent d’étendre la diffusion de lumière en limitant la consommation d’énergie. La structure creuse et facilement démontable assure la valorisation des matériaux en fin de vie.
Matériaux constitutifs : Fibres optiques à éclairage latéral tissées Lightex,
silicone souple, 21 LEDs, socle et structure en métal.
Dimensions : Ø 64.5 x H. max.168 cm
Prototypistes : Brochier Technologies, Ateliers Stéphane Gérard, Cockpit, ADS Laminaire (Eric Fitoussi).
Partenaire : CRITT chimie environnement.

Abat-jour Lamp malep leamp peaml… de Gabriel Dufour et Samuel Prigent
« Lamp malep leamp peaml » offre, outre sa fonctionnalité, une liberté d’évolution structurelle. L’ossature de l’abat-jour repose sur la juxtaposition de modules métalliques identiques articulés et orientables. La structure est recouverte d’un textile, l’ensemble est proposé en kit. L’assemblage, simplifié, est envisageable à proximité des lieux de vente minorant l’impact du transport. La dissociation des deux composants facilite leur recyclage en fin de vie de l’objet.
Lustre
Matériaux constitutifs : Acier inox, coton bio
Dimensions : Ø 55 x H.55 cm
Lampe de chevet
Matériaux constitutifs : Acier inox, PVC « reflective prism »
Dimensions : Ø 40 x H. 45 cm
Prototypiste : Metiss

Rangement Fossile de Mostapha El Oulhani, Jérôme Garzon et Fred Sionis
Habituellement utilisée sous forme de brique dans l’habitat, la terre cuite s’invite ici dans l’agencement intérieur. Les alvéoles ovoïdes de « Fossile » sont empilables de manière aléatoire et s’auto-bloquent grâce à leurs cannelures extérieures. La viabilité du concept repose sur le matériau choisi dont la rugosité et le poids participent de la stabilité de la composition. La cuisson s’effectue dans un four alimenté par une énergie renouvelable (sciure, papier). En fin de vie, la poudre de terre cuite est réemployée comme matériau premier (terre battue pour tennis, remblais) ou pour de nouvelles pièces.
Matériau constitutif : Terre cuite extrudée
Dimensions : L. 55 .5 x l. 39.5 x P. 25 cm
Prototypistes : Rairies Montrieux, Hugo Jakubec
Partenaires : Rairies Montrieux, CRITT chimie environnement

Rangement Tube_Box de Thorsten Franck
La contrainte que représente le rangement pour les enfants est contournée ici par les possibilités ludiques de ce principe de caisson. Sa forme élémentaire se plie à l’imagination : coffre, table, tabouret, tour, chariot… Couvercle et socle à roulettes participent à ce jeu de construction pédagogique dont les modules s’utilisent empilés, liés ou en solo. Les adultes aussi peuvent se l’approprier. Léger, résistant, d’un usage confortable pour ses propriétés acoustiques, le polypropylène est facilement recyclable.
Matériaux constitutifs : Chêne (base) ; plastique, caoutchouc, métal (roues) ;
polypropylène expansé EPP (caisson et couvercle)
Dimensions : Caisson + couvercle + base : Ø 36 x H.28 cm ; caisson : Ø 36 x H.22 cm
Prototypistes : JSP International GmbH &Co. KG, Bätz möbel GmbH

Bibliothèque Rambler_Rose de Thorsten Franck
Thorsten Franck développe une solution de rangement évolutive et simple à mettre en oeuvre. La structure auto-portante se constitue à partir de la combinaison de deux éléments de base : une planche d’aluminium et une entretoise en polyuréthane renforcé de fibre de verre. En se multipliant, cette dernière crée un effet de résille, unique ornement se révélant à l’issue du montage. Les composants, de taille réduite, sont conçus pour être remplacés ou réparés faisant de « Rambler_rose » (ou « Rosier_grimpant ») un produit pérenne.
Matériaux constitutifs : Aluminium poudré, polyuréthane renforcé de fibre de verre
Dimensions : Planche : 76 x 32 x 2.9 cm
support : 38.5 x 29 x 2.7 cm
Prototypiste : Gerg Rapid Prototyping GmbH

Lampe à poser 3L d’Antoine Fritsch
Eteinte, elle se réduit à une droite verticale minimale. Allumée, elle offre une grande latitude de mouvement pour assurer un service maximal. Enfin son déploiement provoque l’allumage. L’équilibre des deux bras articulés associé à l’intégration de la technologie de la LED ont été l’objet d’une mise au point délicate. Cet équilibre permet une manipulation particulièrement douce de la lampe. L’aluminium et l’acier mis en oeuvre sont recyclables. Le choix des LEDs – moins consommatrices d’énergie – participe de l’économie du projet.
Matériaux constitutifs : Aluminium, acier, LEDs
Dimensions : Verticale : 26.6 x 14 x H. 85 cm ;
dépliée : H. 76 cm, avec une amplitude de mouvement Ø 93 cm
Prototypiste : Protostyle

Meubles de rangement Around de Joachim Jirou-Najou
« Around » est une réponse inédite à l’intégration du tissu dans le mobilier. Le principe fait appel à une enveloppe textile renforcée par des lattes verticales à l’instar d’une voile de bateau. Celle-ci occulte la structure composée de tubes d’acier et de plateaux de bois. L’usage du tissu autorise une grande liberté de forme et facilite l’ouverture (système d’aimant). La simplicité de la fabrication et les matériaux répondent à un souci environnemental.
Matériaux constitutifs : Bois massif sycomore (finition : vernis à eau), acier laqué, plastique polypropylène, tissu laine vierge et viscose, teinture en bourre (tissu « Hallingdal » de Kvadrat présentant l’écolabel européen)
Dimensions : Meuble long : H. 87 x L. 120 x P. 40 cm ; meuble haut : H. 116 x L. 80 x P. 40 cm
Prototypistes : Prototype Concept (structures), Sellerie Selaneuf (enveloppes textiles)

Tabouret Particule d’Adrien Rovero
Adrien Rovero a détourné une technologie industrielle issue du marché de la palette. Les particules de bois sont pressées (leur volume est divisé par quatre) et moulées. Le tabouret, par ses dimensions réduites, répond aux contraintes de mise en forme du matériau. Les trois pieds sont issus d’un moule unique autorisant une production d’envergure et une livraison en pièces détachées. Les tabourets sont empilables. Les particules sont encollées avec un adhésif naturel à base de tanin qui est une substance présente dans l’écorce et le bois de certains arbres.
Matériaux constitutifs : Particules de bois, tanin
Dimensions : 34 x 34 cm x H. 37 cm
Prototypiste : HSB, Haute école Spécialisée Bernoise, département architecture, bois et génie civil.
Partenaires : CRITT Meca, Edouard Larmaraud (designer à Paris), HSB, Haute école Spécialisée Bernoise, département architecture, bois et génie civil.

Banc Tôl de Benjamin Tortiger
Benjamin Tortiger a choisi d’insérer la fabrication de ce banc dans un process industriel déjà existant. Les qualités mécaniques de l’acier plié autorisent la longue portée de « Tôl ». Les angles sont fixés par une soudure à l’arc. L’assise est recouverte d’une feuille d’acier plane. Au-delà de leur fonction technique, les plis s’inscrivent dans un rythme esthétique contrastant avec la ligne claire de l’assise. L’usage de l’acier, aisément recyclable, permet de limiter les pertes et rebuts.
Matériaux constitutifs : Acier, peinture époxy
Dimensions : Banc 180 : L. 180 x l. 37 .5 x H. 45 cm ; Banc 90 : L. 90 x l. 37 .5 x H. 45 cm
Prototypiste : COMAT

Projet partenarial VIA

On peut être surpris quand les évolutions et les progrès de notre société opposent certains acteurs qui agissent pourtant dans le même domaine. Le fait est que la révolution industrielle a rivalisé depuis l’origine avec l’artisanat. Les moyens croissants des grosses entreprises manufacturières ont amplifié les différences en même temps qu’ils élevaient les niveaux d’exigence, notamment en matière de normes de qualité et de sécurité. Faute des mêmes moyens, beaucoup de productions artisanales qui pourtant excellaient se sont « folklorisées », se réfugiant dans des valeurs de tradition et d’authenticité plutôt que de miser sur l’innovation et la création. Il est un fait aujourd’hui, la qualité moyenne de la production artisanale est inférieure à celle de l’industrie, soumise qu’est cette dernière au besoin de réassurance croissant d’un public craintif autant que critique et d’une concurrence internationale de plus en plus dure. Une fois de plus, le temps nous prouve qu’il est infondé d’opposer ces deux modes de production puisqu’ils sont complémentaires. Sur ce plan, les évolutions sociétales d’une part, les progrès technologiques d’autre part contribuent largement à établir cette complémentarité. Le premier facteur évoqué s’appuie sur l’attente croissante de personnalisation de l’offre qui favorise d’emblée la petite série voire le sur-mesure ou les pièces uniques assorties d’une prestation ou/et d’un service de proximité. En ce qui concerne le second, les technologies informatiques sont aujourd’hui accessibles aux petites comme aux grandes entreprises. Une opportunité pour un atelier d’optimiser sa production tout en réinscrivant dans l’actualité du moment ses savoir-faire traditionnels. Il en est de même de l’apport des nouveaux matériaux qui ne sont pas destinés à l’unique usage de l’industrie. Quant à la création, elle n’a jamais été partiale en la matière, utilisant depuis toujours tous les champs des possibles en matière de production en fonction de la nature du produit créé et du nombre d’exemplaires édités. Dans le cadre de ses programmes d’Aide à la Création – et ce depuis l’origine – le VIA recourt très régulièrement à des artisans pour prototyper les projets des designers sélectionnés dans ce cadre. Recherche d’excellence des savoir-faire, curiosité, ingéniosité des professionnels et disponibilité en temps, constituent les critères fondamentaux de choix de ces ateliers que l’on peut considérer comme de véritables laboratoires d’expérimentation ; étape indispensable avant d’envisager une modélisation industrielle. C’est dans cet esprit que s’inscrit le projet partenarial entre le VIA et les Compagnons du Devoir. Ces derniers, avec les compétences de leur Institut des Matériaux Souples, ont sélectionné puis organisé la fabrication du programme de sièges du designer Philippe Nigro. Ce sont les jeunes tapissiers et selliers en formation chez les Compagnons du Devoir qui ont relevé le défi de ce prototypage. Cette démarche revêt un caractère doublement pédagogique à l’égard de ces spécialités. Tout d’abord en familiarisant ces professionnels des savoir-faire traditionnels à des matériaux innovants qui requièrent de nouvelles techniques spécifiques. En second lieu, de replacer ces métiers et la formation professionnelle dans l’actualité grâce à leur confrontation avec la création contemporaine. Le niveau d’excellence obtenu est le résultat d’un engagement tripartite exceptionnel, à savoir : celui des huit jeunes tapissiers et selliers qui, sous la direction de leur tuteurs qui, ont démontré leur capacité à appréhender l’innovation dans le contexte particulier de la formation, celui du designer et des deux entreprises artisanales qui se sont prêtées à cette démarche pédagogique et ont facilité les aspects matériels et logistiques. Parce que cette première expérience est une réussite en matière de mobilisation humaine et matérielle, ce partenariat VIA / Compagnons du Devoir se veut exemplaire.
Création & Maîtrise d’art VIA / Les Compagnons du Devoir
Designer Philippe Nigro
Divans Intersection

La maîtrise des artisans selliers et tapissiers et leur savoir faire actualisé par rapport aux techniques modernes de production, servent avec précision cette réflexion sur l’illusion. « Intersection » se fragmente en assises juxtaposées et imbriquées. Le puzzle reconstitué multiplie les variations de hauteur de dossier et de profondeur d’assise invitant à des postures diverses. A la perte des repères formels s’ajoutent les trompe l’oeil provoqués par le jeu des couleurs du tissu ; l’intersection de deux modules étant matérialisée par leur somme chromatique.
Matériaux constitutifs : Bois, mousses de polyuréthane, tissus laine.
Dimensions :
Composition verte (2 assises courtes) : 230 x 140 x H. 88 cm
composition bleue (3 assises) : 300 x 150 x H.88 cm ;
composition orange (assise + méridienne) : 140 x 130 x H.88 cm
Prototypistes : Les Compagnons du Devoir (tapissiers, selliers), Institut des Matériaux Souples, Polybe&Malet, FICA.

Les commissions

Jean louis Frechin a été désigné par un jury de professionnels représentatifs de l’ensemble des collèges de notre secteur. Cette commission s’est réunie en janvier et en mars 2007 avec personnalités suivantes : Jean-Marc Barbier (FCBA), Thierry de Beaumont (La revue de la Céramique et du Verre), Michel Bouisson (VIA), Vincent Créance (Agence MBD Design), Yves Gradelet (VIA), Philippe Jarniat (VIA), Gérard Laizé (VIA), Marc Partouche (ENSCI / Les Ateliers – Cité du Design de Saint-Étienne, Didier Roux (Cuisines Roux – Hardy).
Les 10 projets que nous présentons ici sont le résultat d’un choix effectué par des professionnels représentatifs de l’ensemble des collèges de notre secteur d’activité (industriels, distributeurs, éditeurs, enseignants, journalistes, institutionnels, designers). La commission de l’Aide à Projet s’est réunie en avril 2007 avec les personnalités suivantes : Jean Marc Barbier (FCBA), Michel Bouisson (VIA), Philippe Comte (Designer / Agence Gulliver), Yves Gradelet (VIA), Philippe Jarniat (VIA), Gérard Laizé (VIA), Philippe Madec (Architecte / Agence Philippe Madec), Joëlle Malichaud (DAP), Nicolas Roche (Roche-bobois), Michel Roset (Groupe Roset), Dominique Serrell (Agence Terres Nuages).

Coordination: Michel Bouisson (chargé des Aides à la Création VIA)

Téléchargements

Catalogue

Images à télécharger

NB : Les photographies sont uniquement destinées à la présentation ou à la promotion de l'événement auquel elles se rapportent.
Les photographies utilisées doivent obligatoirement mentionner le copyright indiqué.
VIA décline toute responsabilité si ces conditions ne sont pas respectées.

Mode d'emploi

1/ Ouvrir le visuel en cliquant sur la vignette.
2/ Le visuel apparait dans une nouvelle fenêtre.
3/ Effectuer un clic droit sur ce visuel.
4/ Choisir "enregistrer sous".

ACCOCEBERRY Samuel
Aide à Projet - étagère Infinity
© VIA/ Marie Flores

ACCOCEBERRY Samuel
Aide à Projet - étagère Infinity
© VIA/ Marie Flores

ACCOCEBERRY Samuel  Aide à Projet - étagère Infinity
© VIA/ Marie Flores

ACCOCEBERRY Samuel  Aide à Projet - étagère Infinity
© VIA/ Marie Flores

ACCOCEBERRY Samuel  Aide à Projet - étagère Infinity
© VIA/ Marie Flores

BAITEL Bina
Aide à Projet - luminaire Pull Over
© VIA/ Marie Flores

BAITEL Bina  Aide à Projet - luminaire Pull Over
© VIA/ Marie Flores

BAITEL Bina  Aide à Projet - luminaire Pull Over
© VIA/ Marie Flores

BAITEL Bina  Aide à Projet - luminaire Pull Over
© VIA/ Marie Flores

BAITEL Bina  Aide à Projet - luminaire Pull Over
© VIA/ Marie Flores

DUFOUR / PRIGENT  Aide à Projet - abat-jour Lamp malep leamp peaml…
© VIA/ Marie Flores

DUFOUR / PRIGENT  Aide à Projet - abat-jour Lamp malep leamp peaml…
© VIA/ Marie Flores

DUFOUR / PRIGENT  Aide à Projet - abat-jour Lamp malep leamp peaml…
© VIA/ Marie Flores

DUFOUR / PRIGENT  Aide à Projet - abat-jour Lamp malep leamp peaml…
© VIA/ Marie Flores

EL OULHANI / GARZON / SIONIS  Aide à Projet - rangement Fossile
© VIA/ Marie Flores

EL OULHANI / GARZON / SIONIS  Aide à Projet - rangement Fossile
© VIA/ Marie Flores

EL OULHANI / GARZON / SIONIS  Aide à Projet - rangement Fossile
© VIA/ Marie Flores

EL OULHANI / GARZON / SIONIS  Aide à Projet - rangement Fossile
© VIA/ Marie Flores

EL OULHANI / GARZON / SIONIS  Aide à Projet - rangement Fossile
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - bibliothèque Rambler_Rose
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - bibliothèque Rambler_Rose
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - bibliothèque Rambler_Rose
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - bibliothèque Rambler_Rose
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - bibliothèque Rambler_Rose
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - rangement Tube_Box
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - rangement Tube_Box
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - rangement Tube_Box
© VIA/ Marie Flores

FRANCK Thorsten  Aide à Projet - rangement Tube_Box
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN  Carte Blanche Interface(s) - WaSnake ELA, étagère modulable, dispositif de diffusion d'information
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN (5) jean louis
Carte Blanche Interface(s) - Wapix YJMM, cadres chronopictographiques
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wanetlight M, suspension à variation lumineuse 3D
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wanetlight M, suspension à variation lumineuse 3D
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wanetlight M, suspension à variation lumineuse 3D
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wanetlight M, suspension à variation lumineuse 3D
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wanetlight M, suspension à variation lumineuse 3D
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wanetlight M, suspension à variation lumineuse 3D
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaDoor UP, porte-écran
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaDoor UP, porte-écran
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaDoor UP, porte-écran
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaDoor UP, porte-écran
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaDoor UP, porte-écran
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaSnake ELA, étagère modulable, dispositif de diffusion d'information
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaSnake ELA, étagère modulable, dispositif de diffusion d'information
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - WaSnake ELA, étagère modulable, dispositif de diffusion d'information
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Waaz AL, étagère support de musique
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Waaz AL, étagère support de musique
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Waaz AL, étagère support de musique
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Waaz AL, étagère support de musique
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wapix YJMM, cadres chronopictographiques
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wapix YJMM, cadres chronopictographiques
© VIA/ Marie Flores

FRECHIN Jean-Louis  Carte Blanche Interface(s) - Wapix YJMM, cadres chronopictographiques
© VIA/ Marie Flores

FRITSCH Antoine  Aide à Projet - lampe à poser 3L
© VIA/ Marie Flores

FRITSCH Antoine  Aide à Projet - lampe à poser 3L
© VIA/ Marie Flores

FRITSCH Antoine  Aide à Projet - lampe à poser 3L
© VIA/ Marie Flores

FRITSCH Antoine  Aide à Projet - lampe à poser 3L
© VIA/ Marie Flores

FRITSCH Antoine  Aide à Projet - lampe à poser 3L
© VIA/ Marie Flores

FRITSCH Antoine  Aide à Projet - lampe à poser 3L
© VIA/ Marie Flores

JIROU-NAJOU Joachim
Aide à Projet - meubles de rangement Around
© VIA/ Marie Flores

JIROU-NAJOU Joachim  Aide à Projet - meubles de rangement Around
© VIA/ Marie Flores

JIROU-NAJOU Joachim  Aide à Projet - meubles de rangement Around
© VIA/ Marie Flores

JIROU-NAJOU Joachim  Aide à Projet - meubles de rangement Around
© VIA/ Marie Flores

JIROU-NAJOU Joachim  Aide à Projet - meubles de rangement Around
© VIA/ Marie Flores

Ph. NIGRO / les Compagnons du Devoir  Création & Maîtrise d'Art - divans Intersection
© VIA/ Marie Flores

Ph. NIGRO / les Compagnons du Devoir  Création & Maîtrise d'Art - divans Intersection
© VIA/ Marie Flores

Ph. NIGRO / les Compagnons du Devoir  Création & Maîtrise d'Art - divans Intersection
© VIA/ Marie Flores

Ph. NIGRO / les Compagnons du Devoir  Création & Maîtrise d'Art - divans Intersection
© VIA/ Marie Flores

Ph. NIGRO / les Compagnons du Devoir  Création & Maîtrise d'Art - divans Intersection
© VIA/ Marie Flores

Ph. NIGRO / les Compagnons du Devoir  Création & Maîtrise d'Art - divans Intersection
© VIA/ Marie Flores

ROVERO Adrien  Aide à Projet - tabouret Particule
© VIA/ Marie Flores

ROVERO Adrien  Aide à Projet - tabouret Particule
© VIA/ Marie Flores

ROVERO Adrien  Aide à Projet - tabouret Particule
© VIA/ Marie Flores

ROVERO Adrien  Aide à Projet - tabouret Particule
© VIA/ Marie Flores

ROVERO Adrien  Aide à Projet - tabouret Particule
© VIA/ Marie Flores

TORTIGER Benjamin
Aide à Projet - banc Tôl
© VIA/ Marie Flores

TORTIGER Benjamin
Aide à Projet - banc Tôl
© VIA/ Marie Flores

TORTIGER Benjamin
Aide à Projet - banc Tôl
© VIA/ Marie Flores

Top