FREN

JEAN-PAUL BATH
Directeur Général du VIA

Biographie

LETTRE DE L'INNOVATION

Consultez-la

INFOS PRATIQUES
Galerie VIA

120, avenue Ledru Rollin
75011 Paris
Métro : Gare de Lyon / Ledru Rollin

Horaires :

lundi-vendredi : 9h30-18h30

SUIVEZ-NOUS SUR...
  • Facebook
  • Twitter

Domovision 2008

VIA présente l'édition 2008 de Domovision ® complétée par trois focus : un premier sur le marché des Cafés/Hotels/Restaurants, un second traitant de la méthodologie de la couleur (logique chromatiques) et enfin un troisième, réalisé en collaboration avec l'IFTH (Institut Français du Textile et de l'Habillement) sur l'évolution des mensurations en posture assise et son impact sur l'ameublement. Depuis sa première édition en janvier 2005, Domovision ® , outil de réflexion prospective et d'orientation tendancielle destiné à accompagner les dirigeants dans leurs choix stratégiques, propose un regard sur l'évolution du cadre de vie et est assorti d'un programme de formation dirigé par l'organisme AFPIA Adéquation. Au cours des deux années écoulées, quelque 35 entreprises ont bénéficié d'une formation collective présentée sous forme de conférence et une vingtaine d'autres ont suivi un programme individualisé, développé sur plusieurs jours au sein de l'entreprise, leur permettant de faire évoluer leur positionnement marketing et de retravailler la structure de leur offre dans le but de mieux appréhender les différents marchés.

Les courants d'évolution du cadre de vie et leur mode d'emploi
Lancé à l'occasion du Salon du Meuble de Paris 2006, DOMOVISION procède de l'intention du Conseil d'Administration de l'UNIFA (Union Nationale des Industries Françaises de l'Ameublement) de mettre à la disposition des professionnels de son secteur d'activité, un outil de réflexion prospective et d'orientation tendancielle dans le but de les aider à mieux anticiper les grandes évolutions des marchés et, à adapter leur positionnement stratégique et leur métier en fonction du contexte concurrentiel évolutif, sur le plan national comme international.
Dirigé par Gérard LAIZE, Directeur Général du VIA (Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement), ce programme conçu en collaboration avec Frédéric LOEB, de &LOEB Innovation, et financé par le CODIFA (Comité de Développement des Industries Françaises de l'Ameublement), présente deux originalités particulières. D'une part, il constitue une synthèse opérationnelle des informations et des compétences des divers organismes au service de la profession : l'IPEA (Institut de promotion et d'Etudes de l'Ameublement) pour les données marchés, le VIA pour l'analyse qualitative des évolutions comportementales de nos contemporains et des courants de création de l'époque, le FCBA/Innovathèque pour la veille sur les nouveaux matériaux, technologies et procédés de fabrication ainsi qu'en matière de validation de normes de qualité, de sécurité et d'ergonomie… D'autre part, la formation qui est proposée en exclusivité par AFPIA Adéquation, permet d'accompagner de manière opérationnelle cette démarche au sein des entreprises. Déjà sur les deux années qui viennent de s'écouler, quelque 35 entreprises ont bénéficié de cet apport et de ce soutien. Après une approche générale du cadre de vie, l'édition 2008 s'intéresse au marché des « Cafés, Hôtels, Restaurants » en pleine progression. Il représente à lui seul de nombreuses opportunités pour les entreprises françaises tant en ce qui concerne la création que la production. C'est également l'occasion de restituer l'étude sur les nouvelles mensurations en posture assise réalisée par l'IFTH (Institut Français du Textile et de l'Habillement) et d'analyser leur impact sur l'ameublement qui devrait favoriser en priorité le renouvellement de l'offre siège. Enfin, dans un contexte marché qui privilégie la recherche de distinction des positionnements d'image de marque et le besoin de personnalisation de l'offre, traiter les grands principes d'élaboration des gammes chromatiques semble indispensable pour tous ceux qui sont confrontés à des choix de matières, de couleurs ou de finitions.
Autre nouveauté, cet outil est dorénavant complété d'un site internet, www.domovision.f r , accessible par abonnement, dont les données seront actualisées en permanence.

Les cafés, hôtels, restaurants - un marché essentiel pour l'industrie du cadre de vie
Un marché Business to Business fort d'opportunités qu'il faut savoir saisir.
L'investissement essentiellement consacré aux immobilisations, donc à l'ameublement et au cadre de vie représente 7% du chiffre d'affaire dans l'hôtellerie et 3% dans la restauration. Entre reprises et créations d'établissements, le renouvellement du parc hôtelier et des restaurants représente un volume d'affaires à saisir considérable pour les industriels du cadre de vie. En ce qui concerne le marché français du BtoB, il semble mature avec une évolution progressive vers l'abandon de la standardisation de l'offre acheté. Les établissements se veulent de plus en plus différents et personnalisés. Le marché potentiel annuel de l'équipement et du rééquipement des Cafés-Hôtels-Restaurants (CHR) est essentiel à la bonne santé économique et à la croissance des industriels du secteur de l'équipement du cadre de vie. L'exemple de l'hôtellerie en France suffit à convaincre les plus dubitatifs : de 6.000 Euro en moyenne pour une chambre de deux étoiles en France à 18.000 Euro pour un quatre étoiles. Soit un marché potentiel annuel total de 300 millions d'Euro et près de 4,3 milliards d'Euro au global et ce rien que pour la France. Selon l'INSEE, Institut National des Statistiques Français, le secteur CHR, qui recouvre toutes les formes d'hébergement et de restauration, rassemble plus de 195.000 entreprises en France et occupe plus de 865.000 personnes soit 70% des emplois ou 60% du chiffre d'affaire des services aux particuliers. La croissance du chiffre d'affaires de ce secteur suit la pente naturelle des services soit une augmentation régulière de 3 à 5% par an ces dernières années. Le parc hôtelier français rassemble un peu moins de 17.600 établissements classés et moins de 12.000 établissements non classés. Plus de 800 établissements haut de gamme supplémentaires ont ouverts entre 1994 et 2007, le segment le plus porteur étant celui des quatre étoiles et au-delà. 600.000 chambres d'hôtes sont, de plus, recensées officiellement ainsi que 1.300 résidences hôtelières, contre 500 il ya 12 ans. Le contexte mondial est très dynamique. Le circuit de l'hôtellerie a vu son chiffre d'affaires atteindre des sommets en 2006 avec plus de 230 milliards de dollars, en croissance de 12,4% par rapport à 2005 et ce pour la quatrième année consécutive. Rien qu'en Chine, le marché de l'hôtellerie et de la restauration a connu une croissance de 16% entre 2005 et 2006, avec un revenu global de 110 milliards de dollars !
Répondre aux nouvelles attentes des différentes clientèles.
Concernant l'hôtellerie française, son image semble figée dans le temps. 42% des clients la trouvent vieillissante et 41% se disent lassés par l'uniformité des équipements. Outre la notion de « confort » (confort physique, propreté, calme et qualité des prestations) fait partie des attentes des clients. 41% des voyageurs dont 2/3 de femmes se disent sensibles au design et au mobilier des hôtels. En dehors du très haut de gamme et de quelques boutiques hôtels, la profession semble faire preuve d'un manque d'inventivité et rien ne ressemble plus à un hôtel indépendant… qu'un autre hôtel indépendant.
Les grands enjeux du cadre de vie des Cafés Hôtels Restaurants.
L'habitat et l'alimentation en dehors du domicile ont depuis l'origine de l'homme évolué au fil du temps en fonction de l'évolution des mœurs de vie des populations, respectant leurs coutumes et leurs rites. L'organisation des hôtels et des restaurants est une sorte de figuration métaphorique spatiale des évolutions des sociétés et des relations entre les différentes classes sociales. Aujourd'hui, nous vivons dans une société du voyage et de la vitesse. Conséquence de la mondialisation et de moyens de transport toujours plus performants, le nombre de citoyens du monde, nomades, ne cesse de croître. Eduqué et connaisseur, habitué au confort croissant des habitats occidentaux et également au rapport qualité/prix toujours meilleur de la restauration hors domicile, le Client-Roi n'a jamais aussi bien porté son nom. Quelle que soit sa catégorie, familiale ou professionnelle, le niveau de ses exigences est en constante progression. Et, pour satisfaire les clients « habitués », indispensables à une longue durée de vie de l'établissement, un bon concept ne suffit plus. Il faut qu'il vive, se renouvelle sans cesse. Pour essayer d'approcher les enjeux du cadre de vie hors du foyer, le focus CHR de Domovision, en simplifiant la complexité de la réalité, a imaginé un hôtel « idéal » avec un restaurant ouvert sur la ville, un lobby à la fois capable de véhiculer l'image de l'établissement et de gérer les flux de manière efficace et discrète, des salles de réunions dans lesquelles la sensation d'enfermement est amoindrie, des chambres plus confortables qu'à la maison prolongée d'une « salle de bains / spa ». Sans être exhaustif et de manière schématique, cet hôtel imaginaire, tente de synthétiser les demandes, les motivations, les usages et les attitudes des clients d'aujourd'hui qu'ils soient privés ou bien professionnels. Dans un autre volet, Domovision interroge en mettant en exergue quatre grands facteurs d'évolution de l'hébergement et de l'accueil hors foyer : une prospective internationale du « toujours » plus luxueux, une autre du « toujours » plus gros et… moins cher, une prise en compte de l'écologie comme moteur de développement et enfin la nécessité de créer une offre multi facettes correspondant au nouveau « besoin d'expérience » des clients. Les Cafés Hôtels Restaurants révèlent souvent les tendances futures du cadre de vie. De ce point de vue, ils peuvent être considéré comme un véritable champ expérimental. Les clients découvrent, s'habituent, plébiscitent ou rejettent un nouveau design, une nouvelle configuration spatiale dans un restaurant, un hôtel, un café. Et, lorsqu'il est plébiscité, ils le transposent dans leur environnement domestique. Même s'il faut souvent, faire preuve de curiosité et de ténacité pour s'infiltrer dans les arcanes des circuits pour y accéder, les CHR constituent bien une réelle opportunité pour les industriels et concepteurs du secteur de l'équipement de l'habitat.
Etudes spécialisées et rapports CHR/TRANSPORT
Coach Omnium / www.coachomnium.com
Etudes MKG / www.mkg-group.com
&Loeb Innovation / www.loeb-innovation.fr
Le Livre Blanc du Comité pour la Modernisation de l'Hôtellerie Française (2007) : www.comitemodernisation.org
Observatoire prospectif du VIA / www.via.fr

Nouvelles mensurations
Les nouvelles mensurations des français et leur influence sur la conception du mobilier
Lors de la Campagne Nationale de Mensuration des Français menée en 2003-2005, l'IFTH* a pu réactualiser les données morphologiques existantes des Français et en établir de nouvelles. A titre d'exemple, la taille moyenne d'un homme français en 2005 est ainsi de 1,756m (avec un écart type de 8,3) pour 77, 4 kg soit 5,6 cm et 5,4 kg de plus qu'en 1970. La taille moyenne de la femme française est, elle, de 1,625 m (avec un écart type de 6,8) pour 62,4 kg soit 2,1 cm et 1,8 kg de plus qu'en 1970. La proportion des « grands » (1,81 m en moyenne) et des « très grands » (1,91 m en moyenne) est passée de 10% à plus de 39% en 35 ans ! L'obésité, quant à elle, véritable mal de nos civilisations contemporaines, est en constante progression. 26% des français sont en surpoids et 8,3% obèses. Que dire du mal de dos décrit comme le mal du siècle ?
L'observation de nos contemporains démontre à quel point tout reste trop petit pour les grands, trop étroits pour les gros, inadapté au vieillissement de la population ou bien encore aux nouveaux comportements induits, notamment, par les technologies de l'information et le nomadisme urbain... Alors, que ce soit à la maison, au travail ou bien lors de nos déplacements, dans chacune de nos activités quotidiennes, les normes dimensionnelles des éléments – sièges, lits, plans de travail… – qui composent notre cadre de vie sont-elles toutes adaptées ?
Le dossier « Nouvelles Mensurations » de Domovision propose une synthèse des données de la Campagne Nationales de Mensuration ainsi que de nombreuses pistes de réflexion pour la conception de produits liés au cadre de vie. Cette étude fait l'objet d'un « Coffret Anthropométrique»**, réalisé par l'IFTH, qui restitue, entre autres, 63 mesures en position debout, 28 en position assise ainsi que les coefficients de régression utiles à l'anticipation des mensurations. Ce coffret est indispensable pour tous les secteurs concernés : transports, mobilier domestique ou de bureau, mobilier urbain, médical, loisir, équipement de manutention… incontournable pour la conception de tous les types de sièges. C'est dans ce même esprit que le département « Veille innovation, conception et ergonomie » du FCBA*** a introduit ces nouvelles données anthropomorphiques dans son outil de simulation et de modélisation afin de permettre une meilleure prise en compte de l'ergonomie dans la conception de nouveaux produits ainsi qu'une plus grande garantie d'adaptation à la variété morphologique et physiologique de ses futurs utilisateurs. *La Campagne Nationale de Mensuration 2003-2005 a été lancée sur l'initiative de l'UFIH (Union Française des Industries de l'Habillement), soutenue financièrement par le Défi (organisme collecteur de la taxe parafiscale de l'Habillement) et réalisée par l'IFTH, Institut Français du Textile et de l'Habillement. Pendant 2 ans, deux cabines de mesures 3 D ont fait un tour de France. 11562 personnes, de 5 à 70 ans, ont été mesurées. Les cabines ont visité 37 sites dans toutes les régions de France pour atteindre tous les quotas demandés afin de respecter la représentativité.

Contact IFTH : Patrick Robinet - Téléphone : +33 (0)2 41 49 52 70 - Email : probinet@ifth.org - www.ifth.org
** « Coffret Anthropométrique » IFTH
Information et commande : Patrick Robinet - Téléphone : +33 (0)2 41 49 52 70 - Email : probinet@ifth.org - www.ifth.org
*** Institut technologique FCBA (Forêt, Cellulose, Bois-construction Ameublement) www.fcba.fr

Méthodologie chromatique
Influence de la couleur sur les tendances du cadre de vie
Répandue dans notre quotidien, la couleur est considérée comme allant de soi et, curieusement, reste largement ignorée par la plupart d'entre nous. Pourtant, la couleur :
• classe nos émotions (rose plaisir, rouge passion, noir deuil),
• participe à nos choix quotidiens (vêtement, objet environnant),
• codifie (rouge de l'interdit),
• évoque des sensations (amour, peur),
• met en scène des ambiances (douceur, isolement) ou des fictions (ethnique),
• renvoie à des valeurs sociales et économiques (diamant, caviar, pourpre),
• signale l'environnement écologique (or bleu de l'eau, or noir du pétrole),
• génère des croyances collectives selon l'époque et la culture.
Premier signe perçu par le consommateur face à l'objet, la couleur est un vecteur émotionnel fort et un élément d'identification lié à un support. Pour comprendre ses effets, pour en maîtriser ses lois d'harmonies, Domovision s'interroge sur le rôle de la couleur dans notre quotidien, sur ses valeurs communicationnelles et sur ses différents potentiels. Tonalités, matières, formes et dénominations sont des composantes de notre environnement quotidiens nous rappelant combien la couleur joue sur la sensibilité humaine et le comportement d'achat.
Etude menée par Céline Caumont, Coloriste.

Information formation
AFPIA Adéquation – Sophie Audugé
Téléphone : +33 (0)5 56 52 63 69
Email : sauduge@mac.com

Coordination : Gérard Laizé (Directeur Général VIA)

Informations presse :

Elsa Sarfati - via.presse@mobilier.com - tél. 01 46 28 11 11 - fax 01 46 28 13 13
Pauline Lacoste (VIA) - lacoste@mobilier.com - tél. 01 46 28 11 11 - fax 01 46 28 13 13

Informations conférence :

Cédric Alban (VIA) - alban@mobilier.com - tél. 01 46 28 11 11


Domovision 2008

Top