FREN

JEAN-PAUL BATH
Directeur Général du VIA

Biographie

LETTRE DE L'INNOVATION

Consultez-la

AGENDA DU DESIGN
INFOS PRATIQUES
Galerie VIA

120, avenue Ledru Rollin
75011 Paris
Métro : Gare de Lyon / Ledru Rollin

Horaires :

lundi-vendredi : 9h30-18h30

SUIVEZ-NOUS SUR...
  • Facebook
  • Twitter

François CONFINO

Contact : Hameau de Beth 30580 Lussan - France

Tél. 04 66 72 93 26 / 06 16 29 25 33

francois.confino@confino.com
www.confino.com
 
1945
Premier cri d’enthousiasme helvétique. Antimilitariste de naissance, il évite la guerre de justesse et décide de venir au monde en terrain neutre.

1963 - 68
Après une enfance passée à dessiner des voitures pour entrer chez Pininfarina, il entre à l’Ecole Polytechnique de Zurich.

1971
Naissance de son futur associé, Raphaël, qui porte son nom par solidarité.

1971 - 76
Diplôme zurichois dans une poche, caméra Bolex Paillard 16 mm dans l’autre, il rame jusqu’à New-York pour y désapprendre l’architecture et y construire quelques élucubrations utopiques.

1973 - 75
Sur un mode cinématographique, il enseigne à l’Université Columbia tout ce qu’il y a désappris.

1974
Première et dernière traversée des Etats-Unis en patins à roulettes.

1977
Depuis New York, avec le groupe Haus-Rucker, lance de l’autre côté de l’Atlantique Archéologie de la Ville une première et explosive exposition dont les archéologues trouveront les traces sulfureuses, un jour peut-être, dans les ruines du Centre Georges Pompidou.
Attiré par les soubresauts de "l’explosition", il vient sur place constater les dégâts et s’installe. Réapprend à être architecte.

1978 - 84
Suite à cet événement, entame la reconstruction du territoire mais loin de la capitale, dans la campagne gardoise. De concours perdus en concours perdus, il apprend à connaître ce merveilleux métier que ses enfants n’exerceront pour rien au monde.

1984 - 87
Saisit l’occasion de désapprendre l’architecture une bonne fois pour toutes en construisant une ville éphémère et illusoire: Cités-Cinés.

Février 1992
Ses illusions gagnées au fil des expositions partent en fumée avec l’incendie du Pavillon des Découvertes à Séville.

Mars 1992
Une voiture prend feu.

Septembre 1992
Une seconde voiture prend feu...

1er Avril 1993
Dieu, qui n’a aucun humour, fait tomber un mètre de neige pour l’inauguration du Musée de l’humour à Montréal.

1995
Les terroristes, qui n’ont aucun humour, font tomber la fréquentation de Cités-Cinés 2. L’Agence Confino a fait long feu...

1996
Naissance de Confino & Co, en association avec le futur associé. Les projets pleuvent, le feu de la création reprend.

1997
Naissance d’AlphaBeth, filiale de Confino & Co.
Le hameau de Beth, à 20 km de la première petite ville, devient un repaire de machinations universelles. François Confino est heureux.


Scénographie de l'exposition - Paris, Ghent, Montréal CITÉS-CINÉS

Scénographie de l'exposition LE TRAIN DU CINÉMA

Scénographie - Musée de Montréal HISTOIRES DRÔLES

Scénographie de l'exposition - Paris L’ATHLÈTE DANS LES ÉTOILES

Scénographie - Bougon MUSÉE NÉOLITHIQUE

Défilé-spectacle PARIS LIBÉRÉ

Scénographie de l'exposition - Tokyo CINÉMA AVENUE

Scénographie de l'exposition - Tokyo UN VOYAGE AU PAYS DES MERVEILLES

Scénographie - exposition universelle - Lisbonne PAVILLON DE L'UTOPIE

Musée - Honfleur MAISON SATIE

Top