FREN

JEAN-PAUL BATH
Directeur Général du VIA

Biographie

LETTRE DE L'INNOVATION

Consultez-la

AGENDA DU DESIGN
INFOS PRATIQUES
Galerie VIA

120, avenue Ledru Rollin
75011 Paris
Métro : Gare de Lyon / Ledru Rollin

Horaires :

lundi-vendredi : 9h30-18h30

SUIVEZ-NOUS SUR...
  • Facebook
  • Twitter

CHÉRIF

Contact : 13, avenue Daumesnil 75012 Paris - France

Tél. 01 43 40 01 00 / 06 09 85 13 25

designcherif@gmail.com
www.creations-cherif.com
Aide à Projet : 1992
 
designer d'environnement

Avant de choisir le métier de designer, je suis passé par différentes phases d’apprentissage. J’ai pratiqué les arts plastiques sous toutes leurs formes: dessin, peinture, modelage, sculpture, céramique, et ensuite, je me suis intéressé à l’architecture et l’architecture d’intérieur. J’ai eu le plaisir de participer à des chantiers sous la direction de Fernand Pouillon à Alger en 1983. Après les Beaux Arts, j’ai poursuivi mes études à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Là, je me suis découvert une passion pour le design, de mobilier en particulier. J’ai trouvé dans cette discipline une expression qui me convenait et qui est devenue par la suite mon mode d’expression à part entière et ma philosophie.

Pour moi, le design doit non seulement attirer notre regard, mais aussi notre esprit et notre corps. Le design est une synthèse et un équilibre entre les arts plastiques et l’architecture. Dans une oeuvre d’art, la participation du corps est limitée, dans l’architecture, on habite l’espace, on se déplace dans l’espace mais on ne le palpe pas. Il n’est pas tactile. Le design remplit toutes les conditions d’une oeuvre d’art à part entière : tous les sens sont sollicités.

Au début de ma carrière, j’ai réalisé moi-même les meubles que j’avais dessinés. J’ai diffusé mes créations, souvent des pièces uniques ou de petites séries, à la Galerie "En attendant les Barbares". A l’époque, je recherchais dans la conception de mes meubles, une dimension cachée : la fonction ne s’imposait pas au premier regard. Je recherchais l’équilibre entre la forme et la fonction. Le meilleur exemple de cette époque est la Gazelle (1986). Après avoir travaillé principalement le bois, j’ai peu à peu intégré le bronze et le verre dans mes matières de référence.

En 1992, j’ai eu la chance d’aller en Finlande sur les traces d’Alvar Aalto. J’ai rencontré sa femme (Elissa Aalto) qui m’a fait découvrir le personnage qu’il était et la richesse de sa création. Ce qui m’a le plus marqué chez Aalto, c’est sa faculté à « industrialiser» le geste. Il a réussi à retranscrire sur des meubles fabriqués industriellement les pleins et les déliés de ses dessins, tout en préservant la légèreté. Le second enseignement que j’en ai retiré est qu’il a réussi à défier l’éphémère. Ce fut une grande leçon pour moi.

A partir de 1994, je me suis lancé dans la production de mobilier et d’objets en série tout en préservant la création de pièces uniques pour des particuliers. Je suis très attaché à garder l’esprit de mon travail et j’ai réussi à convaincre aussi bien des éditeurs français qu’étrangers. Mon souhait est de faire ressentir la même sensibilité, expression aussi bien dans la création d’un couteau que d’un canapé.


Architecture et design du restaurant TOI

Tabouret GAZELLE

Méridienne VAGUE II

Canapé MIAMI

Canapé GRENADE

Canapé ESMERALDA

Chauffeuse ESMERALDA

Table GRENADE

Console GINZA

Contenants PALETTE DU PEINTRE

Couteaux TORI ET STEAK TOKO

Lampes ZEBRE

Lampe MAYA

Lampe TORNADE

Lampe MISTRAL

Top